Réponse à la remontée fulgurante de Bayrou par @Paul_Itique

Mon ami @Paul_Itique a publié un billet intitulé « Remontée fulgurante de Bayrou » auquel je n’ai pas trouvé comment répondre… sauf à travers ce billet.

Cher Paul,

Ton analyse est intéressante. Je pense que toute présidentielle recèle son lot de surprise, et pour celle-ci, les surprises pourraient venir de Bayrou et/ou de Mélenchon. Ils peuvent en effet représenter des alternatives attrayantes pour de nombreux électeurs, et au demeurant préférables à celles inspirées par le rejet et la haine.

La constance de Bayrou pourrait en effet lui être favorable. Il est présenté comme celui qui avait prédit la crise. Il est le seul à avoir osé l’optimisme. Son slogan est franchement très bon. Bref, il a des a des atouts indéniables qui d’ailleurs commencent à lui attirer les foudres des deux favoris des sondages et aussi des commentaires élogieux des « observateurs de la vie politique », comme ils disent.

Toutefois, ton analyse repose aussi sur ta (notre) déception. Ne l’oublie pas. C’est par dépit que tu te retournes vers Bayrou plus que par enthousiasme et conviction.

Et les 3 points « négatifs » que tu positives sont un peu légers il me semble. L’absence du parti ne me pose pas de problème (au contraire), mais il semble difficile pour lui de fédérer. Lire dans son isolement une force de son caractère revient à valider la facette « homme présidentiel » de la présidentielle que je déteste tant.

Quant à l’argument sur l’écologie à laquelle il devra se mettre… c’est super capillotracté ! Il a une vraie absence sur ce sujet, malgré la présence de Yann Werhling et Jean-Luc Bennahmias dans son entourage très proche. Ce dernier confirmait encore récemment que sur l’écologie, avec Bayrou, c’était pas gagné.

Loin de moi l’idée de ne pas entendre ton analyse dans ce qu’elle a de sensée, et, par élimination, d’y retrouver les échos de mon propre raisonnement intellectuel. Mais cela reste en définitive un choix raisonné, pas un choix de cœur.

Pour ma part, j’ajoute que Bayrou est trop orthodoxe sur le plan économique pour m’emballer, et sa position sur le MES ou sur la Grèce ou sur la dette reste dans la droite ligne des deux favoris.

En revanche, ce dont je suis persuadé est que si Bayrou franchit le 1er tour, il a l’élection gagnée. Mais là, on est dans la tactique…

Ah ! Ce qu’Hulot manque dans une telle situation !

Étiquettes : , ,

About JeffRenault

Simple citoyen du monde

8 responses to “Réponse à la remontée fulgurante de Bayrou par @Paul_Itique”

  1. ginfis says :

    J’ai lu vos deux billets, à Paul et à toi… et j’ai lu les commentaires de la dreamteam.
    Bayrou, j’y ai cru tactiquement en 2007. Je pensais exactement comme ce que vous dites : s’il arrive au second tour, il est élu. Et je ne voulais ni de Sarko, ni de Royal. Et en plus je cherchais à dynamiter le PS. Faire que l’échec de Royal fasse que le PS se scinde, une partie vers le centre avec Bayrou, l’autre vers la gauche (la vraie). ET qu’enfin, il y ait une gauche en France.
    Oui parce que je suis de gauche. Aucun doute. Je suis surement même plus de gauche qu’écolo.

    Comme vous le savez, la super tactique n’a pas marché.
    Il n’est pas arrivé au snd tour, même s’il a fait un super score.
    Le PS n’a pas été dynamité. Loin de là. Rien à changé (voire pire).

    Ça, et d’autres expériences de votes m’ont fait décider une chose : plus jamais de vote tactique. Je vote par défaut certes, mais je ne vote pas tactique. Ça ne marche jamais. Et c’est ce que je reproche à beaucoup en plus : voter tactique, c’est voter en fonction des sondages, c’est dénaturer la démocratie…

    Pour 2012, je cherche toujours à dynamiter le PS. Mais j’ai moins peur d’Hollande que de Royal. Je veux toujours battre Sarko. Quand à l’écologie, elle est absente. Alors tant pis pour EELV. Mais je suis toujours de gauche. Et si il y a un espoir à gauche, un embryon de renouveau autre que le PS, c’est Mélenchon. Et rien que pour ça (et aussi parce qu’il est le moins niais en matière d’écologie), je voterai Mélenchon.
    Ce ne sera ni tactique, ni utile, et pas par défaut. Ça me changera.

    Et rien que pour ça, j’ai hâte !

    • JeffRenault says :

      Je suis un peu comme toi. En 2007 j’ai voté Bayrou au 1er tour car il me semblait le seul capable d’empêcher l’élection de Sarkozy. Notre tactique n’a pas été concluante, c’est le moins que l’on puisse dire.

      Je suis un traumatisé du vote utile, et je me suis promis de voter avec la tête et le cœur, plus jamais par calcul. Le problème, c’est que ma tête comme mon cœur me pousse à conclure qu’il serait bon d’aller faire une promenade le 22 avril…

      Et en même temps, tout le fruit de mon éducation se révulse à cette idée et me culpabilise à mort. Pourtant, je ne crois pas un instant que cette mascarade qu’est l’élection apportera un quelconque changement de cap, encore moins une quelconque prise de conscience que ce jeu n’est fait que pour ceux qui le partage, et que l’oublié de ce partage est le Peuple.

      Alors oui, j’entends bien ici ou là quelques arguments en faveur de tel ou telle, qui font écho avec quelques sujets qui me (nous) sont chers.

      Tu parles de Mélenchon et avec toi quelques autres me convainquent qu’il porte certains thèmes importants (dont la constituante). Paul analyse le positionnement de Bayrou et son raisonnement n’est pas dénué de bon sens. Par certains égard, la campagne de Corinne Lepage me semble très enthousiasmante.

      Ok ! Tout n’est pas a jeter ! Pourtant, j’ai d’énormes réserves qui proviennent sans doute d’une forte méfiance à l’égard des partis, de l’attitude propagandiste de leurs militants (et à cet égard l’épisode Hulot a été un point de non retour), et du prêt-à-penser qu’on nous sert comme parole d’évangile.

      Je n’arrive pas à m’y faire. J’ai trop peu de certitude et trop de doutes pour entrer dans ce schéma, et de ce fait je ne peux me satisfaire de ce qui m’apparaîtrait in fine comme le choix du moins pire.

      D’une certaine façon, j’aimerais comme toi, Paul, Merome ou d’autres avoir trouver chaussure à mon pied, pas la super chaussure, mais une chaussure qui permettrait d’avancer quand même un peu. Mais non, y’a rien a faire, je bloque. Ça va peut-être se débloquer, va savoir ! Mais là, pour le moment, la tentation oscille entre voter Corinne pour des raisons quasi-personnelles (je sais ce qu’elle a pu faire sans attendre rien en retour), voter blanc, ou même m’abstenir…

      Bien entendu, j’ai conscience de la part de contradictions qui m’agitent, et que tout cela n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. Et que pendant ce temps l’essentiel est totalement absent des débats, tandis que le superflu nous submerge.

      So what ? Je crois que l’étape suivante devra être une implication plus citoyenne que politique (même si les deux sont liées). Je dois maintenant franchir ce pas.

    • Florian B. (@nabellaleen) says :

      Je trouve que cette réponse de ginfis vient en parfaite conclusion de la discussion ! Le vote utile, c’est anti-démocratique, et voter Bayrou sans envie, par tactique, c’est finalement voter « utile ».

      Pour ma part, plusieurs choses s’entrechoquent et me font, à l’heure actuelle, hésiter.
      – Une envie de réforme, de changement, une parole donnée au peuple qui est le seul souverain pour décider de son avenir. Ça, Mélenchon semble l’offrir, même si le personnage est parfois particulier, même si certaines de ses orientations économiques me semblent à côté de la plaque pour mes idéaux libertaires. Mais au final, s’il donne vraiment la parole au peuple, ça c’est hyper libertaire et ça remplace toutes autres mesures du programme.
      – Et malgré moi, cette idée de « tactique » qui me fait dire que Bayrou, ça pourrait pas être si mal pour avoir une chance d’ouvrir des portes, par sa volonté de laisser les ministères aux partis compétents (et dans ce cas, à quoi servirait un volet « écolo » dans son programme s’il met un EELV au ministère de l’écologie ?)

      Tout un tas de questions qui, finalement, me feront sans doute choisir au feeling ou voter blanc, aucun ne proposant le revenu de base😥

  2. Paul Itique (@Paul_Itique) says :

    Merci pour vos commentaires, je lis tout ça avec intérêt. Je ne suis fixé sur rien, je cherche à rendre mon vote utile et à le faire correspondre à ce que je pense correspondre au bien commun.

    J’ai posté hier une réponse sur mon blog http://paulitique.tumblr.com/post/18732968791/remontee-fulgurante-de-bayrou

    Entendons nous bien, en 2007, j’avais voté Bayrou par enthousiasme. Aujourd’hui si je votais pour lui ce serai par défaut. Il n’a visiblement rien compris à l’écologie. Un seul exemple: Il parle de produire en France pour booster l’économie alors que si il faut produire en France c’est surtout pour des raisons écologiques et sociales.

    Ce qui guide mon choix aujourd’hui c’est de mettre à la tête de l’Etat quelqu’un qui réfléchisse, qui ait du caractère et qui ne soit pas empêtré par une logique partisane. Voter Eva Joly ou Mélanchon au premier tour c’est s’assurer de ne pas avoir d’autre choix au second tour que bonnet blanc ou blanc bonnet.

    Si vous avez voté pour Bayrou en 2007, je ne veux pas croire que ce soit que pour des raisons opportunistes. Il a objectivement un caractère et un style qui est radicalement différent des autres candidats, il représentais une véritable alternative crédible (entre nous soit dit si on avait appliqué son programme dès 2002 on pourrait envisager la transition écologique sous de biens meilleurs hospices aujourd’hui). Aujourd’hui si il séduit encore, ce n’est pas non plus que par défaut. Regardez les sondages, il est l’un des hommes politiques jugé comme le plus crédible. Et objectivement son programme l’est. Son équipe de campagne est plutôt rassurante. Ses propositions sont véritablement frappées au coin du bon sens.

    Ce que je voulais dire dans mon blog c’est qu’à bien y réfléchir parmi l’offre politique disponible: Hollande, Bayrou, Sarkozy, il est celui qui m’attire le plus.

    Encore une fois voter Joly ou mélanchon au premier tour, c’est s’assurer de n’avoir que le choix entre sarkozy ou hollande et franchement ça ne m’enthousiasme pas du tout.

    Hollande est un énième énarque professionnel de la politique qui n’a eu aucune responsabilité politique dans l’exécutif. Il n’a rien fait pour empêcher les magouilles de son parti et c’est un véritable ectoplasme idéologique…voir ses hésitations sur la 6ième tranche d’impôt.

    Sarkozy, son bilan parle contre lui, inutile de l’accabler, je crois qu’on est d’accord, il faut vraiment qu’il parte se reposer sur un yacht.

    En face des ces deux huluberlus, vous avez un Bayrou qui est un ancien prof, un paysan, un chef d’entreprise, un responsable de famille qui écrit lui même ses bouquins, qui n’a pas besoin de quelqu’un pour utiliser twitter et qui est l’un des hommes politiques les plus constants de son temps. Avec un tel pédigré, il n’est pas étonnant qu’il n’ait pas beaucoup de copain dans la classe politique. Ce type est vraiment bleuffant. Je rappelle que c’est un gars qui a vaincu son handicap à la force du poignet et qui n’a pas craint de déchirer son parti pour ne pas avoir à manger dans la main de Sarkozy.

    Aujourd’hui je ne suis pas encore complètement décidé mais à voir les pédigrés de chacun un Bayrou m’inspire autrement plus que n’importe qui d’autre. Il ne pense certes pas comme moi mais au moins je suis sûr que si il menait un Etat, il le ferait avec conscience et honnêteté.

    Qui d’autres que lui peut:

    – rassembler toute la France et gouverner avec impartialité (Hollande a promis de mener une purge des fonctionnaires)

    – réduire le nombre de députés grâce au référendum et introduire la proportionalité (la France est l’un des pays au monde qui a le plus grand nombre de députés est-ce que le PS peut )

    – avoir une véritable vision stratégique (voir son idée de commissariat au plan)

    Ensuite sur la possibilité de le voir quand même passer le premier tour, je rappelle que De Gaulle en Février 1958 était crédité de 11% d’opinion favorable.

    Enfin, je pense que si le vote Bayrou en 2007 a servi à quelque chose c’est de lui avoir envoyé le signal que son combat politique n’était pas vain. En 2012 il va peut transformer l’essai, ça ne serait pas un mal pour la république. Songez que l’Etat dans lequel la France se trouve a été mené par les deux partis qui aujourd’hui prétendent nous représenter. Il est temps de tenter autre chose.

    • Florian B. (@nabellaleen) says :

      Je trouve hélas que tu prônes le vote « utile » pour Bayrou comme on l’a prôné pour le PS à une époque.

      C’est faire le jeu des sondages et du déni de démocratie que de dire que seul Bayrou peut atteindre le deuxième tour. Sans cette notion de vote utile, peut-être que d’autres auraient leur chances, peut-être même verrions nous un Bayrou/Mélenchon au deuxième tour, ou que sais-je encore.

      Alors oui, bien sûr, en analysant factuellement, en actant que la majorité des gens voteront « utiles » car ils ne peuvent s’en empêcher et donc que les sondages sont « proches » de la réalité, Bayrou est l’homme pour qui voter chez les déçus du bipartisme que nous sommes.

      Mais cela ne se limite pas à un calcul. Il y a, derrière le vote, une symbolique forte d’attachement à ses valeurs, et il n’est pas étonnant que certains, comme Jeff’, décident que ses valeurs X ou Y passent avant le « vote utile », qui est vécu par de nombreuses personnes comme une sorte de prostitution intellectuelle.🙂

    • Merome says :

      Tout est dit quand tu écris « Je cherche à rendre mon vote utile ». Le vote ne peut pas être utile car l’élection est par nature un mode de désignation de nos maitres inique.
      La seule chose utile, c’est de se débarrasser de l’élection, d’une façon ou d’une autre, donc changer de constitution. Le seul qui propose ça, je crois, c’est Mélenchon. Je vais vraisemblablement voter pour lui, non pas pour qu’il soit élu, car, comme Bayrou ou Joly, c’est impossible, mais pour qu’il soit audible. Il frôle maintenant les 10% d’intentions de vote, un seuil qui lui permet de passer plus facilement à la télé et de présenter ses idées. Et il propose au moins une constituante, une planification écologique, et des mesures envers les banques et les inégalités de revenus (à défaut de tirage au sort, de revenu de vie et autres bidules qui nous tiennent à coeur depuis quelques temps).

      A contrario, je n’ai aucune envie de voir plus souvent Bayrou m’expliquer que les banques ne sont pour rien dans la crise et me proposer un peu plus de libéralisme.

  3. Paul Itique (@Paul_Itique) says :

    @florian

    Alors parlons clair: voir un Bayrou poser à côté du drapeau Français me parait être une chose désirable même si je sais qu’il ne pense pas comme moi. Alors que voir Hollande à la tête de l’Etat me pose un problème et voir Sarkozy 5 ans de plus à l’Elysée me rebute.

    Outre les qualités humaines propre à Bayrou, le fait qu’il propose de réduire l’assemblée nationale me parait être une base politique beaucoup plus saine pour les années à venir. La raison pour laquelle je pense qu’il ira jusqu’au bout de cette idée c’est parce qu’il y a intérêt un intérêt politique à faire cette réforme, alors qu’aucun des deux partis actuels n’y ont intérêt.

    Il y a aux Etats Unis 2 sénateurs par Etat alors qu’en france on a 4 sénateurs par département…ça ne peut plus durer.

    @merome

    Mélanchon pourquoi pas mais je ne le vois pas pouvoir aller au delà de 13% avec Hollande à 30.

  4. JeffRenault says :

    Le vote utile serait de voter par calcul pour quelqu’un, sans conviction, sans envie. En réalité, chacun d’entre vous trouve son compte dans le vote auquel il se résout, et finalement, personne ne cède au vote utile.

    J’aimerai pouvoir comme vous me contenter de ce que tel ou telle nous promet. Pour l’heure, je crois qu’aucun(e) ne fera ce qu’il annonce, alors difficile de me prononcer pour lui (elle).

    Merci à tous pour les échanges, et désolé pour Paul, mais je n’arrive pas à vois les commentaires sur Tumblr😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :