« Les nouveaux chiens de garde »

Après une première tentative ratée en février pour cause d’erreur d’horaires sur le site du cinéma, nous avons pu aller voir le film « Les nouveaux chiens de garde » de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat. C’est dommage, car la séance que nous avons ratée était une projection suivie d’un débat, alors que cette fois-ci nous n’avons eu que la projection, mais c’est ainsi.

Globalement, le film démontre très bien la connivence entre les sphères financières, politiques et médiatiques. Rien de nouveau, on sait tous que Sarkozy mange à la table de Dassault ou Bolloré, patrons de puissants empires industriels et également patrons de presse. Mais là, il faut bien avouer que c’est décortiqué dans les moindres rouages, à faire frémir parfois.

Le film est fort intelligemment construit autour des trois valeurs du journalisme : l’indépendance, l’objectivité et le pluralisme, et démontre comment elles sont l’une après l’autre allègrement bafouées par ceux et celles qui devraient pourtant les défendre le plus et le mieux.

Le propos du film est que la connivence est sciemment organisée pour mettre en œuvre une propagande visant à préserver l’ordre établi à travers la diffusion d’une pensée unique, appuyée par les mêmes éditorialistes et experts que l’on retrouve sur toutes les chaînes de TV et radios et dans tous les journaux de la presse écrite, poussant même le jeu jusqu’à débattre, voire apparemment combattre, dans des joutes verbales finalement plus en opposition sur la forme que dans le fond (quand on y regarde de près).

Après avoir vu ce film, vous ne regarderez ou n’écouterez plus vos émissions de la même façon, vous n’estimerez plus vos animateurs, journalistes, éditorialistes, experts… favoris de la même manière. Rien que pour cela, ce film vaut la peine d’être vu. Le paroxysme du dégoût est atteint avec le Siècle (club réunissant des membres de la classe dirigeante) et son dîner mensuel, où se mêle tout ce « beau monde ».

Je n’ai qu’une critique à formuler sur le film : à aucun moment les personnes mises en cause dans cette propagande organisée n’ont la parole, sans que l’on sache si on ne la leur a pas proposée, ou si elles en ont eu l’opportunité mais l’ont déclinée. Je crois que le film en eut été renforcé.

Ce que j’ai préféré (à regret) est la mise en évidence que les valeurs du journalisme, si fondamentales pour la démocratie, sont piétinées jusqu’à vider le prétendu quatrième pouvoir de toute sa substance, jusqu’à finalement l’anéantir.

Une nouvelle Constitution sera bien avisée de garantir l’indépendance des pouvoirs, de tous les pouvoirs, et donc de prendre en compte cinq pouvoirs (et non plus seulement trois comme au temps de Montesquieu) : législatif, judiciaire, exécutif, mais aussi médiatique et financier.

Étiquettes : , , , , , ,

About JeffRenault

Simple citoyen du monde

5 responses to “« Les nouveaux chiens de garde »”

  1. Merome says :

    Même conseil qu’à FiLGb, si ce n’est pas déjà fait, procure-toi et visionne les films de Pierre Carles : Pas vu pas pris, Enfin pris, et Fin de concession.

    • JeffRenault says :

      J’ai déjà vu le 1er (c’est bien là qu’il a son docu refusé par Canal +, puis que Karl Zéro lui dit qu’il va le passer, mais finalement pas ?). Me reste à voir les 2 autres🙂 Merci du conseil

  2. Mj Thouvenel says :

    J’ai vu le film et on comprend mieux l’orientation de l’information quand elle n’est pas complètement supprimée! Tous les citoyens devraient avoir vu ce film et ils verraient comment ils sont manipulés et comment l’information qu’ils recoivent est celle que médias, lobbies, politiques veulent qu’ils entendent! où est l’information indépendante? tout est verrouillé! fait pour empêcher les citoyens de penser par eux-mêmes! on leur impose une vision à travers quelques réalités pour les piéger!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :