Archive | Éducation RSS for this section

Quels enfants allons-nous laisser au monde ?

De même qu’on évoque trop souvent la question de savoir comment nous allons sauver la planète, alors qu’en définitive la planète s’en sortira fort bien sans nous (voire mieux au regard du risque d’explosions nucléaires multiples), de même il me paraît très vain de se demander quel monde nous allons laisser à nos enfants.

Je profite de cette vidéo de Bridget Kyoto pour nous interroger non pas sur quel monde nous allons laisser à nos enfants, mais bien de nous demander quels enfants nous allons laisser au monde :

Lire la Suite…

Et l’école 2.0, c’est pour quand ?

J’ai reçu hier un sympathique tweet de @sebdamiens qui me recommandait sur Twitter :

Recommandation Tweeter de @sebdamiens

Bien entendu, cela est toujours agréable d’être recommandé de la sorte. J’étais donc touché par sa recommandation autant que par son éloge. Merci Sébastien !

Pourtant, je restais quelque peu tracassé par un « je ne sais quoi » qui me titillait quelque part en arrière-plan. Et ce matin, j’ai fini par comprendre (à croire que la nuit porte vraiment conseil).

C’est sa mise en avant de mon prétendu « indéfectible soutien aux agents du service public d’éducation » qui m’a dérangé.

Sébastien exerce ce dur mais si beau métier d’enseignant. Nos échanges portent parfois sur l’éducation, et les difficultés auxquelles Sébastien et ses collègues doivent faire face. Oui, je suis admiratif de leur engagement, de leur persévérance. Je suis également très conscient qu’ils ont un rôle majeur dans nos sociétés : ils préparent nos jeunes, et donc notre futur.

Je suis souvent en colère face à des décisions absurdes prises par nos gouvernants, souvent dictées par de strictes considérations budgétaires dans le cadre d’une logique purement comptable. Je considère que doivent être protégées (certains disent « sanctuarisées ») certaines missions prioritaires de l’État : l’Éducation ; la Santé ; la Justice ; la Sécurité civile au sens large (police, pompiers…) ; … autant de domaines qui sont le ciment d’une société et la garantie de la démocratie pérenne.

Sébastien a dû déceler au cours de nos échanges toute cette part de ma personnalité et en a ainsi déduit mon « indéfectible soutien aux agents du service public d’éducation ».

Oui, je suis d’un côté très respectueux des « agents d’éducation », comme Sébastien les nomme. Mais je dois aussi à la vérité de préciser deux choses qui ne peuvent se faire en 140 caractères.

Lire la Suite…

%d blogueurs aiment cette page :